France Télécom et Canal + modifient leur contrat de mariage !

Le projet qui consistait à créer une filiale commune à 50/50 regroupant TPS Star et les chaines Orange Cinéma est abandonné.

Un nouvel accord ménageant les susceptibilités des uns et des autres est en cours de finalisation.

Après avoir repris début 100% de SFR pour 8 milliards d’euros, Vivendi ne désespère pas de mettre la main sur les 20% de Canal détenu par Lagardère dont l’introduction en bourse n’a pas eu lieu.

Dès que Vivendi détiendra 100% des deux entités, elle pourra fusionner les deux fichiers clients et ainsi concrétiser le rêve de Jean-Marie Messier en proposant des offres couplant contenus et contenants.

En 2007, les diffuseurs ont fait pression sur le législateur pour obtenir dans le cadre du lancement de la TNT, une chaîne bonus, attribution qui interviendra à la fermeture des canaux de  télévision analogique, Canal + a déclaré son intention de lancer une chaîne en clair Canal 20, cela qui n’a pas eu l’heur de plaire à TF1 qui finalement est plus menacé par la TNT qu’elle ne le pensait. Bruxelles a lancé une enquête sur ce dispositif qui peut s’avérer anticoncurrentiel.

L’acquisition de 49% Dailymotion par France Télécom avec une option à 100% démontre l’intérêt de France Télécom pour la télévision par internet. L’annonce récente par Dailymotion de vendre des contenus payants démontre que France Télécom entend être un acteur majeur de la distribution payante de vidéos et de films.

En effet, grâce aux accords passés par Dailymotion avec les fabricants de téléviseurs, les offres d’Orange TV seront disponibles sur la quasi-totalité des télévisions connectées y compris celles qui seront raccordées via les réseaux de ses concurrents… dont SFR…

Fâchés avec Lagardère, en guerre avec TF1, aux prises avec Bruxelles, Vivendi et Canal+ n’entendaient pas ouvrir un nouveau front avec l’Autorité de la Concurrence en mettant la main sur son seul concurrent dans le domaine de la télévision payante.

La nouvelle Direction de France Télécom ne voulant pas voir remise en cause sa stratégie de partenariat, un nouvel accord a été trouvé. En lieu et place, Canal+ prendra un peu plus d’un tiers du capital d’Orange Cinéma Séries et la distribution des chaines sera non exclusive.

Dès lors, il n’y a plus ni transfert de personnel, ni suppression d’emploi. De quoi réjouir les syndicats !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *