Au revoir, France Télécom…

Le personnel de France Télécom a été officiellement informé des évolutions concernant la disparition progressive de la marque France Télécom au profit de la marque Orange, à commencer par le remplacement de l’extension des mails @orange-ftgroup.com par @orange.com

Lorsqu’en 2006, la direction de France Télécom a choisi de remplacer la dénomination Wanadoo par Orange et de basculer l’ensemble des activités du marché entreprise sous l’enseigne Orange Business Service, la Direction avait remplacé les adresses @francetelecom.com par @orange-ft.com

Sous la pression du Financial Times, quelques semaines plus tard, les adresses rechangeaient et devenaient @orange-ftgroup.com, entraînant des frais de réimpressions colossaux et une adresse particulièrement complexe, notamment à dicter au téléphone.

Le personnel n’a jamais adhéré à ce changement. Si la nouvelle adresse mail qui leur est proposée est assurément plus simple, elle ne va pas sans poser plusieurs difficultés.

Le choix @orange.com pour le personnel empêchera le déploiement de l’extension .com pour des usages clients au niveau mondial, ce qui posera des difficultés dans les pays où le nom de domaine orange est déjà utilisé par d’autres acteurs avec l’extension locale comme par exemple en Russie.

En France, @orange.com  sera source de confusion avec @orange.fr. Aucune disposition ne semble avoir été prise pour protéger les adresses mails @orange.fr correspondant à prenom.nom du personnel, en miroir de celle @orange.com. Des mails professionnels risquent donc d’aboutir dans des boites mails privées détenues par des clients n’appartenant pas au personnel de l’entreprise, avec un risque tant sur la confidentialité que sur le bon traitement des messages adressés aux collaborateurs qui n’auraient pas, à titre personnel et de longue date, déjà réservé leur adresse @orange.fr.

Facebook a choisi le mail fb.com pour son personnel afin de lever toute ambiguïté lors du déploiement de son offre de messagerie grand public @facebook.com dans le monde entier.

Il est surprenant de constater que dans les documents transmis pour accompagner ce changement d’adresse, aucune recommandation ne soit faite aux personnels pour la gestion des réseaux sociaux.

Aujourd’hui plus de 15 000 collaborateurs de France Télécom-Orange sont présents sur LinkedIn, 10 000 sur Viadeo, et près de 6 000 ont déclaré Orange comme leur employeur sur Facebook.

Sur le web 2.0, l’adresse mail est un constituant fort de l’identité numérique :                elle constitue presque toujours l’identifiant unique de l’utilisateur, elle sert souvent de login au service, elle permet la reconnaissance entre services interconnectés, elle permet de recevoir des alertes de la part des services concernés, surtout, elle permet d’être retrouvé via l’import de carnet d’adresses sur les réseaux sociaux

En changer abruptement dégrade donc l’identité numérique et les personnels doivent être accompagnés dans les mesures palliatives à prendre par chacun, et en particulier une déclaration de la nouvelle adresse Orange sur tous les sites sociaux utilisés !

A l’heure du lancement de Sosh, qui veut s’adresser à la « génération digitale » en se prétendant particulièrement adaptée aux usages sociaux sur le web, Madame Albanel,  ne serait-il pas utile de donner au personnel les outils et les moyens de se mobiliser sur les canaux de notre temps ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *